Des condos qui s’intègrent parfaitement au quartier, voilà ce que vous propose Le Lim. Construction neuve dotée d’un revêtement en brique, d’escaliers métalliques extérieurs et aux couleurs typiques du secteur, Le Lim donnera l’impression d’avoir toujours fait partie du quartier Limoilou. Stratégiquement situé à l’intersection de la 1ière avenue et de la 4e rue, l’immeuble vous donne rapidement accès aux charmants commerces de la 3e Avenue et à la Basse-Ville de Québec, tout comme au reste de la ville grâce à sa proximité à l’autoroute Laurentienne. Le secteur de Limoilou étant très vivant, vous serez donc toujours au coeur de l’action!

Le terrassement et le revêtement extérieur de la maison devra être déterminé dans la période d’un (1) an suivant le début des travaux de construction de la maison. Le devant de la maison devra être de brique ou de bois ou de pierre de tout autre matériau de recouvrement approuvé par le représentant du vendeur, soit par Luc Élias. Aucun produit de vinyle ne sera accepté.
Plus de 400 dirigeants participeront à cet événement riche en information. Il s’agit de cadres locaux et nationaux, des décideurs de premier plan actifs dans les domaines suivants : l’investissement, le développement, la gestion, la location, le financement et la commercialisation. Près de 50 % des participants proviennent de l’extérieur de la ville.
There is a size correlation which determines whether males become patrollers or hoverers. Patrollers tend to be larger so that they can better protect and copulate with emerging females. Smaller males are usually unable to compete as well, and so have to make the best out of a bad situation; thus, they become hoverers. Each group has a different set of behaviors. The patrollers move over a large space containing many other patrollers. Usually, patrollers will frequent the same spots over the course of their lives. Since the area is so large, the cost to defend it against other patrollers would be much greater than the potential mating benefits, so the patrollers show very little territoriality.[11] Patroller males will usually only fight when a breeding female is near. In contrast, each hoverer stakes out an area of about one meter in diameter. These areas don’t overlap with other hoverers. Any fast moving object (i.e. bee, dragonfly, leaf, etc.) that enters a territory will be quickly chased. The chase allows the male bee to determine if a female is unmated, or if an enemy male is in his territory. If it is a male bee, the territory owner will chase it out, but not beyond the boundary of the territory. What is interesting is that every day (or even every several hours) the territory holder will abandon the area to establish a new zone. Often the male will never return to the vacated area, and it will be taken over by another male. This shows that hoverers show a low site tendency but strong territoriality.[11] A balanced ratio of patrollers to hoverers is maintained, and thus, this ratio is an evolutionary stable strategy. If more males become patrollers, then the hoverers will benefit from the reduced competition, and the hoverers' genes will spread until the stable ratio is returned to. The same thing will happen if more males become hoverers.

Cette maison unifamiliale présente un design extérieur hors du commun. Au rez-de chaussée, vous remarquerez une grande aire commune avec beaucoup de rangement dont un garde-manger de type « walk-in ». À l’étage, vous verrez trois chambres et une salle de bain spacieuse avec une douche de verre 3’ x 4’. Offrez-vous un garage avec le modèle Aria plus .

Jolie maison très bien située, grande cour arrière donnant sur l'école La Nacelle. Un des plus grands terrains du quartier qui offre beaucoup de possibilités (ex.: garage, piscine, etc). L'arrière de la maison orienté sur le soleil couchant permet de profiter des belles soirées d'été sur sa grande terrasse. La fenestration et la porte-patio on été remplacées, la toiture refaite ainsi que plusieurs autres rénovations et améliorations de la propriété. Maison ayant 3 chambres et une salle de bain avec possibilité d'une deuxième au sous-sol. Maison idéale pour jeune couple ou jeune famille avec beaucoup de ressources pour les enfants.
Saviez-vous que le réseau RE/MAX regroupe près de 20 % des courtiers immobiliers du Québec5 et qu'il est responsable de la vente de presque la moitié des propriétés inscrites dans la province 6 ? C'est certainement ce qui permet à RE/MAX d'être la seule bannière du secteur immobilier à figurer sur la liste des 30 entreprises les plus admirées des Québécois, selon Léger Marketing et le journal Les Affaires.
Rassemblant 20 % des courtiers immobiliers du Québec5, la bannière RE/MAX est un modèle d'efficacité puisqu'elle est responsable de la vente de presque la moitié des propriétés inscrites dans la province6. Cet exploit vaut à RE/MAX le privilège d'être la seule bannière du secteur immobilier sur la liste des 30 entreprises les plus admirées des Québécois, selon Léger Marketing et le journal Les Affaires.
Centris pallida are located in dry, hot environments of North America. Specifically, they are in Arizona, Nevada, southern California, New Mexico, and western Mexico.[4] They are a very common bee (especially in Arizona), and are thus classified as Least Concern in terms of conservation.[5] The fur and dark colored exoskeleton allow the bees to survive the cold nights in the desert. During the daytime, C. pallida are almost completely inactive, hiding in shade or in burrows to prevent overheating.[6]
Il est déconseillé d'utiliser une vadrouille mouillée. Favorisez plutôt l'usage de l'aspirateur ou du balai. Les liquides précipitent l'usure du plancher et peuvent endommager le fini. Afin de nettoyer les éclaboussures, utilisez un linge légèrement humide. Un nettoyage hebdomadaire est conseillé afin d'éviter l'accumulation de dépôts de poussière.
Le vendeur se réserve le droit de limiter l'affichage dans le projet Carré Mi-Vallon. Ainsi, si l'acheteur désire faire de la promotion à l'intérieur du projet, celle-ci devra être faite sur un panneau de quatre pieds par huit pieds (4' x 8') maximum et promouvoir seulement une construction nouvelle ou une propriété qui soit située à l'intérieur du projet Carré Mi-Vallon. Aucun autre projet ne peut être annoncé et aucun autre site de construction à l'extérieur du projet Carré Mi-Vallon ne peut faire l'objet d'une promotion sur un panneau installé dans le Carré Mi-Vallon.

Propriétaire et gestionnaire de blocs appartements résidentiels et promoteur de condominiums. Nous avons des appartements à louer dans la région de la Ville de Québec, de Sillery et de Sainte-Foy. Des logements pour étudiants, près de l’université Laval et des Cégeps Ste-Foy, Garneau et St-Lawrence. Des appartements plus luxueux sur la Grande-Allée et des condos à vendre au cœur de Sillery. Des loyers abordables, pour des apparts allant de studio, 3½, 4½, 5½ et 6½.
Le courtier est soumis à la Loi sur le courtage immobilier et se conforme à diverses mesures pour assurer votre protection : il remplit les exigences de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec, contribue au Fonds d’indemnisation du courtage immobilier et souscrit une assurance responsabilité professionnelle. Il porte la responsabilité de la transaction immobilière.
Centris pallida are able to withstand very high internal temperatures when compared to other bees. Males regularly have thoracic temperatures of 48 to 49 degrees Celsius (118.4 to 120.2 degrees Fahrenheit). If the thoracic temperature reaches 51 to 52 degrees Celsius (123.8 to 125.6 degrees Fahrenheit), the bee will become paralyzed and die. Most of the cooling occurs when heat radiates off the abdomen. To prevent overheating, C. pallida have a very high thoracic conductance (rate of heat transfer from the thorax to the abdomen) which is 45 percent higher than that of sphinx moths of the same size. Other than this high thoracic conductance, no other mechanism has been found to help the bee reduce its internal temperature. C. pallida do not appear to have evaporative cooling in the wild as honey bees and bumblebees do.[10]
Après des études collégiales en arts, Brigitte Poitras a étudié en marketing à l'université d'Ottawa. Coanimatrice à l'émission Bye-bye Maison!, elle oeuvre dans le domaine de la décoration depuis 1997 à titre de décoratrice-styliste. C'est en 2003 qu'elle s'est intéressée au phénomène immobilier américain : le home staging. Ce concept a piqué sa curiosité...
×