The two categories of behavior for C. pallida males are patrolling and hovering. These strategies are also used to find mates. In one category (the patrollers), male bees will patrol 3–6 centimeters above the ground in search of sites where buried virgin females will emerge. When a male bee finds such a site, he will dig 1–2 centimeters through the soil by gnawing at the surface with his jaws and using his forelegs to remove dirt from the excavation. If a female is found, he will attempt to mate with her either on the surface or at a nearby flower or tree. Other patrollers will sometimes attempt to steal a digging spot that another bee has found. If a bee has already found a female, another patroller bee may separate the male from the female so that it can copulate with the virgin. More often than not, the female (once found) will mate with either the male that found her or with an intruder.[6]
The genus Centris contains circa 250 species of large apid bees occurring in the Neotropical and Nearctic regions, from Kansas to Argentina. Most females of these bees possess adaptations for carrying floral oils rather than (or in addition to) pollen or nectar. They visit mainly plants of the family Malpighiaceae to collect oil, but also Plantaginaceae, Calceolariaceae, Krameriaceae and others. Recent studies have shown they are sister to the corbiculate bees, the most well-known and economically important group of bees [1]
Centris pallida are located in dry, hot environments of North America. Specifically, they are in Arizona, Nevada, southern California, New Mexico, and western Mexico.[4] They are a very common bee (especially in Arizona), and are thus classified as Least Concern in terms of conservation.[5] The fur and dark colored exoskeleton allow the bees to survive the cold nights in the desert. During the daytime, C. pallida are almost completely inactive, hiding in shade or in burrows to prevent overheating.[6]

Centris pallida is a species of solitary bee native to North America. It lacks an accepted common name; however, it has been called the digger bee, the desert bee, and the pallid bee due to its actions, habitat, and color respectively. The solitary nature of this bee allows for a dual-strategy mating system which produces an evolutionarily stable state resistant to invading strategies. These bees have also evolved to withstand the high temperatures of their native habitat. C. pallida routinely has internal temperatures within 3 degrees Celsius of death.

Maison de ville (23' x 32') avec sous-sol aménagé, très bien entretenue. Les pièces sont vastes et les quatre chambres possèdent de grands rangements. Au rez-de-chaussée, la cuisine comprend un îlot déplaçable. Cet étage possède également une salle à manger, un grand salon et une salle d'eau. Au sous-sol, on retrouve une grande salle familiale, la quatrième chambre, deux rangements supplémentaires, un atelier ainsi que l'aspirateur central et l'échangeur d'air. Possibilité de convertir l'atelier en salle de bain.
Une terrasse commune est aménagée sur le toit, au 6ème étage, avec un plan d’eau pour la baignade (piscine ou spa de nage). Ouverte sur trois côtés, cette terrasse offre la vue sur les Laurentides. Une aire de repas est aménagée et comprend un BBQ à la disposition des copropriétaires. Une salle d’exercices (gym climatisé avec exerciseurs) et une salle d'eau avec toilette et douche sont aussi aménagés dans une zone intérieure adjacente à la terrasse.
Constructions Christian Belleau s’occupe de faire votre entrée de cour dans le prix de la maison. Pour chaque maison, il y a une grandeur à respecter par rapport à la grandeur du terrain. Lorsque nous recevons le plan d’implantation de votre maison, la ville implante également les stationnements pour votre maison. Nous ne pouvons agrandir votre stationnement plus que la norme donnée par la ville.
Saviez-vous que le réseau RE/MAX regroupe près de 20 % des courtiers immobiliers du Québec5 et qu'il est responsable de la vente de presque la moitié des propriétés inscrites dans la province 6 ? C'est certainement ce qui permet à RE/MAX d'être la seule bannière du secteur immobilier à figurer sur la liste des 30 entreprises les plus admirées des Québécois, selon Léger Marketing et le journal Les Affaires.
«J’ai utilisé votre site pour la première fois et j‘ai vendu avec succès ma propriété. vous offrez un outill indispensable et un service remarquable pour vendre sa propriété. ... C'est GRATUIT très facile à utiliser, et contrairement à Kiiji qui est un site qui accepte tous les types d’annonces, votre siteest totalement spécialisé en immobilier. » Ann - Saint-Prime

REALTOR®, REALTORS® et le logo REALTOR® sont des marques déposées de REALTOR® Canada Inc., une compagnie dont la National Association of REALTORS® et l'Association canadienne de l'immeuble sont propriétaires. Les marques de commerce REALTOR® servent à distinguer les services immobiliers offerts par les courtiers et agents d'immeuble en tant que membres de l'ACI. Les marques d'homologation S.I.A.® /MLS®, Service inter-agences®, et leurs logos respectifs sont la propriété de l'ACI, et ils servent à identifier les services immobiliers que fournissent les courtiers et agents d'immeuble membres de l'ACI.
×