Centris pallida are able to withstand very high internal temperatures when compared to other bees. Males regularly have thoracic temperatures of 48 to 49 degrees Celsius (118.4 to 120.2 degrees Fahrenheit). If the thoracic temperature reaches 51 to 52 degrees Celsius (123.8 to 125.6 degrees Fahrenheit), the bee will become paralyzed and die. Most of the cooling occurs when heat radiates off the abdomen. To prevent overheating, C. pallida have a very high thoracic conductance (rate of heat transfer from the thorax to the abdomen) which is 45 percent higher than that of sphinx moths of the same size. Other than this high thoracic conductance, no other mechanism has been found to help the bee reduce its internal temperature. C. pallida do not appear to have evaporative cooling in the wild as honey bees and bumblebees do.[10]
Chacun propriétaire d’une résidence du projet Square Watson, s’engage à planter au moins un arbre par trois cents mètres carrés (300,0 m. car.) de superficie de terrain acquis, dont un arbre doit obligatoirement être en façade de la résidence. L’essence de cet arbre est laissée à la discrétion de l’acheteur. Cependant les arbres devront avoir une circonférence de 1 ½ pouce minimum et une hauteur minimale se situant entre 6 et 8 pieds.
Eton Centris was originally being developed by Paramount Land Equities, another Lucio Tan-controlled company. In 2009, Eton Properties purchased the Centris development from Paramount in exchange for 1.6 billion newly issued Eton Properties shares. The shares were issued at ₱2.50 each, a premium of ₱0.17 over the volume-weighted average trading price of the shares in the past three months.[5]
Collaboration is of the utmost importance at Centris. It takes shape with our team, with our real estate clients, and with our valued partners from Québec and elsewhere, with whom we design approximately 50% of our tools. We encourage the pooling of talent to develop innovative solutions for real estate professionals and adapt tools based on a particular geographical context. At Centris, we see big and we see far: partnerships are essential to our progress.
Eton Centris was originally being developed by Paramount Land Equities, another Lucio Tan-controlled company. In 2009, Eton Properties purchased the Centris development from Paramount in exchange for 1.6 billion newly issued Eton Properties shares. The shares were issued at ₱2.50 each, a premium of ₱0.17 over the volume-weighted average trading price of the shares in the past three months.[5]
Cette maison unique est un excellent choix pour les personnes qui désirent avoir un plain-pied. Ce modèle vous offre un grand rez-de-chaussée à aire ouverte. Sur cet étage, on compte une cuisine, un grand salon, une salle de bain et deux chambres dans un espace lumineux. Vous pourrez aménager le sous-sol selon vos goûts et vos besoins en ajoutant une salle de bain, deux chambres ainsi qu’une salle familiale.
Situé à l’entrée du centre-ville de Québec au coin des boulevards Charest et Langelier, le projet propose un système de condos créatifs. Plus précisément, la construction de 86 modules individuels sur 5 niveaux qui seront répartis en 70 unités d’habitation. Selon les besoins exprimés par la clientèle, ces unités peuvent être aménagées en studios, 31/2, 41/2, 51/2 et 61/2 pièces et ce, en ayant la possibilité d'ajouter au module de base un demi module ou un module complet. Les futurs acheteurs peuvent donc créer leur espace de vie selon leurs besoins. Pour ce faire, nous utilisons un système structural hybride et novateur alliant le béton, l’acier et le bois massif dans leurs caractéristiques les plus performantes.
Les informations des propriétés sur ce site proviennent des inscriptions Royal LePage et du service de distribution de données de l'Association canadienne de l’immeuble (SDD). SDD mets en référence des inscriptions tenues par des agences immobilières autres que Royal LePage et ses distributeurs. L'exactitude de l'information n'est pas garantie et devrait être indépendamment vérifiée.
×