VENDUE 6 SEMAINES APRÈS LE PASSAGE DE BYE BYE MAISON - Brigitte et Enock vont à Blainville cette semaine afin de mousser la vente d’une maison située dans un quartier en pleine gentrification. Au salon, la pièce est chaotique. Les meubles sont disparates, et la coloration, alourdissante. Aussi, l’accès à l’escalier y est bloqué. La couleur et la déco seront ajustées, et l’accès à l’escalier, libéré. À la salle à manger, on retrouve un ramassis de meubles et d’objets, et une table mal positionnée. Résultat : la délimitation entre la salle à manger et la cuisine est compromise. Nous allons, entre autres, faire remiser le surplus de meubles, et repositionner ceux qui restent. Dans la cuisine, tout est aligné le long du mur, avec un gros vide au centre. L’ouverture du mur qui sépare la cuisine et l’escalier n’offre un point de vue intéressant de nulle part. Nous la fermerons partiellement de façon originale. Le superflu sera également remisé. Vous en apprendrez également sur la gentrification, et sur les couleurs chaudes et froides.
Centris pallida was officially discovered and catalogued by William J. Fox in 1899 near Phoenix, Arizona.[1] Fox also discovered Centris cockerelli, Centris errans, and Sphex subhyalinus. This species is closely related to Centris cockerelli in terms of habitat and genus, but is different in terms of mating, color, and subgenus.[2] This bee also belongs to the superfamily Apoidea, and the subfamily Apinae.[1]

Le béton demande beaucoup de temps avant de durcir complètement, vous pourriez voir apparaître des fissures capillaires. Ces fissures ne permettent pas l’infiltration d’eau. Si votre fissure n’est pas plus large que l’épaisseur de trois cartes de crédit (3mm), vous n’avez pas à vous inquiéter. Par contre, il faudra cependant vous occuper des fissures plus grossières en les corrigeant vous-même ou en les faisant corriger par un entrepreneur spécialisé.


Chacun des propriétaires de terrain du projet Square Watson devra faire approuver les plans de la maison qu’il entend construire par le représentant du vendeur, soit par Luc Élias et préalablement aux travaux de construction. De plus, la couleur des revêtements extérieurs ainsi que celle de la toiture de la maison à être érigée doivent être approuvés par le représentant du vendeur, soit par Luc Élias.
DuProprio has reinvented the way people sell and buy properties in Canada. A leader in real estate sales with no middleman, the company has always used digital technology to disrupt its sector. Over the years, more than 260,000 Canadians have used DuProprio’s services to sell their properties with no commissions, and millions of people visit their site each month.  
De plus, l'acheteur s'engage, au cas où il vendrait ou céderait ses droits dans l'immeuble faisant l'objet du présent acte, ou au cas où il les hypothéquerait, à faire assumer expressément par tel acheteur ou cessionnaire toutes les clauses et conditions contenues au présent chapitre « Règlements d'harmonie ». Dès que tout acheteur subséquent ou cessionnaire aura pris l'engagement de respecter toutes les clauses et conditions contenues au présent chapitre « Règlements d'harmonie » tout vendeur sera alors automatiquement dégagé de toute responsabilité à cet égard.
Sachez aussi que votre plancher de bois franc est vulnérable aux entrées de l'extérieur. Afin de protéger votre plancher des égratignures causées par le déplacement des meubles placez sous les pattes du mobilier des protèges-plancher faits de feutre. Évitez le plastique ou le métal. Soyez vigilant avec les meubles sur roulettes, celles-ci peuvent endommager le plancher.
Maison de ville (23' x 32') avec sous-sol aménagé, très bien entretenue. Les pièces sont vastes et les quatre chambres possèdent de grands rangements. Au rez-de-chaussée, la cuisine comprend un îlot déplaçable. Cet étage possède également une salle à manger, un grand salon et une salle d'eau. Au sous-sol, on retrouve une grande salle familiale, la quatrième chambre, deux rangements supplémentaires, un atelier ainsi que l'aspirateur central et l'échangeur d'air. Possibilité de convertir l'atelier en salle de bain.
"Homes are selling faster and faster in the Montréal area, as the average selling time, for all property categories combined, was 80 days in November, which is seven days less than one year ago," said Nathalie Bégin, President of the GMREB board of directors. "Single-family homes and plexes sold the fastest – in an average of 72 days – while it took an average of 94 days for a condominium to sell," she added. 
Centris pallida typically feed on flowers that can withstand the hot temperatures of its habitat. These plants include palo verde (Cercidium microphyllum and Cercidium floridium), ironwood (Olnyea tesota), and creosote bush (Larrea divaricata).[9] The palo verde pollen is the most common, and it gives the bee bread a strong orange color.[7] Due to the large expenditure of energy by males during hovering and/or patrolling, they must consume about 3.5 times their body weight in nectar each day.[10]
Le vendeur se réserve le droit de limiter l’affichage dans le projet Square Watson. Ainsi, si l’acheteur désire faire de la promotion à l’intérieur du projet, celle-ci devra être faite sur un panneau de quatre pieds par huit pieds (4' x 8') maximum et promouvoir seulement une construction nouvelle ou une propriété qui soit située à l’intérieur du projet Square Watson. Aucun autre projet ne peut être annoncé et aucun autre site de construction à l’extérieur du projet Square Watson ne peut faire l’objet d’une promotion sur un panneau installé dans le Square Watson.
L'unité de comparaison des prix de l'immobilier est généralement le prix au mètre carré (ou au pied carré, dans certains pays anglo-saxons). Pour les propriétés à revenus, on se sert de multiples du revenu et d'autres mesures reliées (taux d'actualisation). Enfin, des unités de comparaison fort variables sont aussi utilisées suivant le type de propriété (mètre cube, mètre de façade, prix à la chambre ou à l'appartement, etc.).
They are large (up to 3 cm), fast-flying bees, distinguished from the closely related genus Epicharis by the absence of long, whip-like setae that project backwards from just behind the eyes. They are commonly encountered bees in American deserts, and are active at very high ambient temperatures when many other species are in hiding. They can often be seen in large numbers on desert-willow (Chilopsis) and palo verde (Parkinsonia) blossoms. Bees of this genus are of some economical significance in pollinating crops such as Brazil Nut (Bertholletia excelsa) and Cashew (Anacardium occidentale, pollinated by C. tarsata among others).
There is a size correlation which determines whether males become patrollers or hoverers. Patrollers tend to be larger so that they can better protect and copulate with emerging females. Smaller males are usually unable to compete as well, and so have to make the best out of a bad situation; thus, they become hoverers. Each group has a different set of behaviors. The patrollers move over a large space containing many other patrollers. Usually, patrollers will frequent the same spots over the course of their lives. Since the area is so large, the cost to defend it against other patrollers would be much greater than the potential mating benefits, so the patrollers show very little territoriality.[11] Patroller males will usually only fight when a breeding female is near. In contrast, each hoverer stakes out an area of about one meter in diameter. These areas don’t overlap with other hoverers. Any fast moving object (i.e. bee, dragonfly, leaf, etc.) that enters a territory will be quickly chased. The chase allows the male bee to determine if a female is unmated, or if an enemy male is in his territory. If it is a male bee, the territory owner will chase it out, but not beyond the boundary of the territory. What is interesting is that every day (or even every several hours) the territory holder will abandon the area to establish a new zone. Often the male will never return to the vacated area, and it will be taken over by another male. This shows that hoverers show a low site tendency but strong territoriality.[11] A balanced ratio of patrollers to hoverers is maintained, and thus, this ratio is an evolutionary stable strategy. If more males become patrollers, then the hoverers will benefit from the reduced competition, and the hoverers' genes will spread until the stable ratio is returned to. The same thing will happen if more males become hoverers.
By offering buyers the possibility to deal directly with the owner (30% of real estate sales) or with a broker (70% of real estate sales)*, Proprio Direct remains the only banner of importance in Quebec that reaches 100% of buyers. As a seller, you enjoy the best of both worlds, as well as impeccable service throughout the process, even if you find the buyer yourself!
Fenêtre sur le marché Études spéciales Grands dossiers Révision de la Loi sur le courtage immobilier Taxe de bienvenue Régime d’accession à la propriété (RAP) Encadrement législatif des copropriétés Dossiers juridiques Publications Mémoires Baromètres FCIQ Mot de l’économiste Bulletin d’information Fenêtre sur le marché Carrefour Statistiques Salle de Presse Communiqués de presse Nouvelles FCIQ Zone vidéo Demandes médias Archives
Ces transactions, qu'elles concernent des biens neuf ou d'occasion, font intervenir des intermédiaires, tels que des entreprises (diagnostic immobilier, agence immobilière, société civile de placement immobilier, société civile immobilière, société foncière, etc.) ou des corps de métier (agent immobilier, expert, géomètre-expert, marchand de biens, négociateur immobilier, notaire, etc.).
Notre prix à partir de 248 822 $ inclus le terrain (taxes en sus) pour un investissement total de 276 500 $ (taxes et ristournes incluses). Un projet clé en main personnalisé selon vos goûts et vos besoins. Aide à la mise de fonds, possibilité de diminuer les coûts par des travaux partagés et crédit d'impôt de 5,000 $ pour 1re habitation, informez-vous!

Ce sont 20 % des courtiers immobiliers de la province5 qui travaillent sous la bannière RE/MAX et qui participent ainsi à la vente de presque la moitié des propriétés offertes au Québec6, réalisant ainsi une performance remarquable ! Rien d'étonnant à ce que RE/MAX soit la seule bannière du secteur immobilier à figurer sur la liste des 30 entreprises les plus admirées des Québécois, selon Léger Marketing et le journal Les Affaires.
×