The two categories of behavior for C. pallida males are patrolling and hovering. These strategies are also used to find mates. In one category (the patrollers), male bees will patrol 3–6 centimeters above the ground in search of sites where buried virgin females will emerge. When a male bee finds such a site, he will dig 1–2 centimeters through the soil by gnawing at the surface with his jaws and using his forelegs to remove dirt from the excavation. If a female is found, he will attempt to mate with her either on the surface or at a nearby flower or tree. Other patrollers will sometimes attempt to steal a digging spot that another bee has found. If a bee has already found a female, another patroller bee may separate the male from the female so that it can copulate with the virgin. More often than not, the female (once found) will mate with either the male that found her or with an intruder.[6]
Situé à l’entrée du centre-ville de Québec au coin des boulevards Charest et Langelier, le projet propose un système de condos créatifs. Plus précisément, la construction de 86 modules individuels sur 5 niveaux qui seront répartis en 70 unités d’habitation. Selon les besoins exprimés par la clientèle, ces unités peuvent être aménagées en studios, 31/2, 41/2, 51/2 et 61/2 pièces et ce, en ayant la possibilité d'ajouter au module de base un demi module ou un module complet. Les futurs acheteurs peuvent donc créer leur espace de vie selon leurs besoins. Pour ce faire, nous utilisons un système structural hybride et novateur alliant le béton, l’acier et le bois massif dans leurs caractéristiques les plus performantes.
They are large (up to 3 cm), fast-flying bees, distinguished from the closely related genus Epicharis by the absence of long, whip-like setae that project backwards from just behind the eyes. They are commonly encountered bees in American deserts, and are active at very high ambient temperatures when many other species are in hiding. They can often be seen in large numbers on desert-willow (Chilopsis) and palo verde (Parkinsonia) blossoms. Bees of this genus are of some economical significance in pollinating crops such as Brazil Nut (Bertholletia excelsa) and Cashew (Anacardium occidentale, pollinated by C. tarsata among others).
Centris pallida typically feed on flowers that can withstand the hot temperatures of its habitat. These plants include palo verde (Cercidium microphyllum and Cercidium floridium), ironwood (Olnyea tesota), and creosote bush (Larrea divaricata).[9] The palo verde pollen is the most common, and it gives the bee bread a strong orange color.[7] Due to the large expenditure of energy by males during hovering and/or patrolling, they must consume about 3.5 times their body weight in nectar each day.[10]
Chaque propriétaire d'une résidence du projet Carré Mi-Vallon, s'engage à planter au moins un arbre par deux cents mètres carrés (200,0 m. car.) de superficie de terrain acquis, dont un arbre doit obligatoirement être en façade de la résidence. L'essence de cet arbre est laissée à la discrétion de l'acheteur. Cependant les arbres devront avoir une circonférence de 1 ½ pouce minimum et une hauteur minimale se situant entre 6 et 8 pieds.
DuProprio est un service de vente immobilière sans intermédiaire. Propriétés numériques Square Victoria en était le propriétaire jusqu'à sa vente, au coût de 50 millions, au Groupe Pages Jaunes en 20151, qui l'a ensuite vendu 51 millions au groupe britannique Purplebricks, qui œuvre aussi dans le créneau du courtage immobilier sans commission, en juillet 20182.
Il est normal de passer par toute une gamme d’émotions lorsque vous êtes sur le point de prendre l’une des plus importantes décisions financières de votre vie. Un courtier ou agent membre peut vous aider à garder la tête froide et à prendre des décisions réfléchies. Avec le concours de professionnels dignes de confiance – notaires, spécialistes des prêts hypothécaires et inspecteurs en bâtiment – un détenteur du titre REALTOR® peut vous être d’un précieux secours pour naviguer les complexités de l’achat ou de la vente d’une maison.
Une terrasse commune est aménagée sur le toit, au 6ème étage, avec un plan d’eau pour la baignade (piscine ou spa de nage). Ouverte sur trois côtés, cette terrasse offre la vue sur les Laurentides. Une aire de repas est aménagée et comprend un BBQ à la disposition des copropriétaires. Une salle d’exercices (gym climatisé avec exerciseurs) et une salle d'eau avec toilette et douche sont aussi aménagés dans une zone intérieure adjacente à la terrasse.

Après des études collégiales en arts, Brigitte Poitras a étudié en marketing à l'université d'Ottawa. Coanimatrice à l'émission Bye-bye Maison!, elle oeuvre dans le domaine de la décoration depuis 1997 à titre de décoratrice-styliste. C'est en 2003 qu'elle s'est intéressée au phénomène immobilier américain : le home staging. Ce concept a piqué sa curiosité...


Les informations des propriétés sur ce site proviennent des inscriptions Royal LePage et du service de distribution de données de l'Association canadienne de l’immeuble (SDD). SDD mets en référence des inscriptions tenues par des agences immobilières autres que Royal LePage et ses distributeurs. L'exactitude de l'information n'est pas garantie et devrait être indépendamment vérifiée.
×