Choisissez la maison qui répond le mieux à vos besoins : triplex, jumelé ou maison unifamiliale ! Nous offrons plusieurs grandeurs de terrains et toutes nos maisons sont personnalisables selon vos goûts et votre budget : toit plat ou en pente, avec garage, chambres supplémentaires, choix des matériaux et luminaires, etc. Toutes nos unités peuvent également inclure tous les extras que vous souhaitez : un plancher de bois franc, des armoires jusqu’au plafond, des choix variés de céramique, différentes grandeurs de douche et une grande fenestration pour un espace baigné de lumière, ainsi qu’un concept aire ouverte pour des pièces fonctionnelles et conviviales. L’équipe de Terrain Dev et ses partenaires certifiés vous accompagneront tout au long du processus pour garantir votre entière satisfaction.
Le plus important réseau immobilier du monde4 tire sa force de l'expertise et de l'efficacité de ses courtiers. Pour favoriser le développement de ces qualités essentielles, RE/MAX a mis sur pied le Collège d'enseignement en immobilier (C.E.I.) au Québec tandis que RE/MAX International a fondé l'université RE/MAX à Denver, au Colorado. Les courtiers RE/MAX reçoivent donc une formation qui leur permet de vous guider pas à pas dans votre recherche d'une maison à l'Ancienne-Lorette.
Ces transactions, qu'elles concernent des biens neuf ou d'occasion, font intervenir des intermédiaires, tels que des entreprises (diagnostic immobilier, agence immobilière, société civile de placement immobilier, société civile immobilière, société foncière, etc.) ou des corps de métier (agent immobilier, expert, géomètre-expert, marchand de biens, négociateur immobilier, notaire, etc.).
Male C. pallida are able detect the pheromones which females release and use them to locate female burrows. When a virgin female is about to emerge from her burrow, she releases a scent that wafts up through the soil and is detected by the antenna of the males. This has led to males developing a very acute olfactory sense. Freshly-killed females have been buried to test whether sound also plays a part in male signaling. In these tests, male bees still dug up the dead females, proving that pheromone signaling is the only pathway. Males have also been observed to dig up other males. This shows that males and virgin females give off similar pheromones. Oddly, males also sometimes dig up other digger bee species. It is currently unknown why this occurs.[6]
×