Fenêtre sur le marché Études spéciales Grands dossiers Révision de la Loi sur le courtage immobilier Taxe de bienvenue Régime d’accession à la propriété (RAP) Encadrement législatif des copropriétés Dossiers juridiques Publications Mémoires Baromètres FCIQ Mot de l’économiste Bulletin d’information Fenêtre sur le marché Carrefour Statistiques Salle de Presse Communiqués de presse Nouvelles FCIQ Zone vidéo Demandes médias Archives
La dimension très spéculative du marché immobilier peut avoir une influence sur les prix voire être en partie à l'origine d'une crise mondiale comme la crise de 2007, lorsqu'elle aboutit à la constitution d'une bulle immobilière, dont l'importance peut être aussi grande que celle des bulles financières et dans certains cas se conjuguer avec une bulle financière ou dans d'autre cas être cause d'un krach financier international.
Aéronautique Agriculture Agroalimentaire Alcool Armement Automobile Biotechnologie Bois Carte de paiement Chimique Cinéma Construction Culturelle Défense Électronique Semi-conducteur Finance Immobilier Information Logicielle Jeu vidéo Mécanique Métallurgie Minière Musique Papetière Pêche Pétrolière Pharmaceutique Plastique Santé Sécurité Spectacle Sexe Sidérurgie Spatiale Sport Tabac Textile Tourisme
Male C. pallida are able detect the pheromones which females release and use them to locate female burrows. When a virgin female is about to emerge from her burrow, she releases a scent that wafts up through the soil and is detected by the antenna of the males. This has led to males developing a very acute olfactory sense. Freshly-killed females have been buried to test whether sound also plays a part in male signaling. In these tests, male bees still dug up the dead females, proving that pheromone signaling is the only pathway. Males have also been observed to dig up other males. This shows that males and virgin females give off similar pheromones. Oddly, males also sometimes dig up other digger bee species. It is currently unknown why this occurs.[6]
×